Évitez les maux de tête

Les maux de tête et les migraines touchent de très nombreux Français et peuvent se montrer particulièrement handicapantes au quotidien. S’il est bien sûr nécessaire de traiter ce phénomène, identifier la cause n’en est pas moins important. Ici, nous vous proposons de découvrir 3 causes potentielles de vos maux de tête. Ces facteurs environnementaux peuvent être évités très facilement, afin de rendre votre vie plus agréable.

Évitez l’abus d’alcool

C’est vrai, l’alcool est définitivement un déclencheur de maux de tête. Les boissons alcoolisées sont des diurétiques. En d’autres termes, elles influent sur la production d’urine et nous poussent à éliminer plus fréquemment, réduisant ainsi le volume de fluides dans notre corps, ayant pour effet de rendre le sang plus épais. Celui-ci passe donc plus difficilement dans les vaisseaux sanguins, et notamment dans le cerveau, générant ainsi des maux de tête.

D’autre part, la consommation d’alcool engendre la formation d’une substance toxique, à l’origine des migraines. D’autre part, les boissons alcoolisées ont un effet vasodilatateur, à l’instar du poppers, qui peut lui aussi être à l’origine de maux de tête.

Les maux de tête et la consommation de poppers

Nous venons de le voir, le poppers est un puissant vasodilatateur : il engendre une augmentation du diamètre des vaisseaux sanguins qui, comme pour l’alcool, crée des maux de tête. Sachez toutefois que pour éviter cet effet secondaire indésirable, il est possible de se tourner vers des poppers garantis sans maux de tête, comme le Jungle Juice par exemple. D’autre part, en espaçant les prises, il est tout à fait possible de limiter efficacement la venue d’une migraine. Rappelons que le poppers n’est pas une drogue, et que nous n’encourageons pas son utilisation, nous communiquons les faits, vous pouvez en savoir plus sur le poppers ici.

Certains aliments à proscrire pour éviter les maux de tête

L’alimentation peut elle aussi être une cause des migraines. De ce fait, il est essentiel d’éviter les aliments qui contiennent :

  • Des nitrites, comme la charcuterie par exemple.
  • De l’aspartame, que l’on retrouve dans les boissons allégées et les produits diététiques.
  • L’histamine, présente dans la fermentation de certains aliments.
  • La tyramine, caractéristique du fromage, du chocolat, des noix et de certains agrumes.

Il semblerait qu’une alimentation riche et équilibrée, sans trop d’excès, constitue un traitement efficace contre la migraine. De manière générale, adopter un mode de vie plus sain est vivement recommandé, pour limiter ce phénomène. Un sommeil réparateur, moins de stress, une bonne alimentation et la pratique d’une activité sportive sont autant de mesures à prendre, pour limiter efficacement la venue d’une migraine.